Accès immédiat à 1H de formation OFFERTE!

Les 5 techniques qu'utilisent les photographes professionnels

Vous êtes-vous déjà senti perdu après avoir passé la porte de votre magasin de matériel photo ? Moi oui, au début ! On m’a tout de suite parlé de longueur focale, de grand angle, d’APS-C, de micro 4/3, et j’en passe. Un vrai casse-tête quand on n’y connaît rien ! Heureusement, j’ai vite appris ce que tout ce charabia voulait dire et j’ai pu retourner chez mon vendeur la tête haute afin de choisir le Graal : mon premier objectif photo ! On vous dira souvent que le matériel ne fait pas un bon photographe… c’est vrai. Cependant, savoir quel matériel photo choisir est indispensable lorsque l’on aime la photographie. C’est pourquoi je vous emmène aujourd’hui avec moi pour une petite virée à la recherche de l’objectif photo idéal.


Qu’est-ce qu’un objectif photo ?


Partons dans le ventre de la bête

Avant toute chose, il faut savoir de quoi est constitué un objectif photo. Il s’agit d’un système optique généralement composé des éléments suivants :

  • un jeu de lentilles permettant de filtrer la lumière ;
  • un diaphragme qui, selon la taille de son ouverture, laisse passer plus ou moins de lumière ;
  • un stabilisateur grâce auquel on évite le flou de bougé ;
  • une bague de zoom, sauf en cas de focale fixe, rassurez-vous, nous allons en parler juste après ;
  • une bague de mise au point ;
  • un pare-soleil, faisant également office de pare-chocs.

Je vous le dis tout de suite, il est impossible de répondre à la question : « Quel est le meilleur objectif ? ». En effet, chaque objectif photo dispose de ses propres caractéristiques et sa performance dépend avant tout de l’utilisation que vous souhaitez en faire.


Parlons longueur focale, voulez-vous ?

La longueur focale correspond à la distance comprise entre la lentille de l’objectif et le foyer du boîter, là où les faisceaux lumineux se croisent pour former une image « tête en bas » sur le capteur. Cette distance est exprimée en millimètres, par exemple 18 mm, 50 mm, 300 mm, etc.

Plus la lentille se trouve loin du foyer, plus la distance focale sera grande et plus l’image sera rétrécie. Certains objectifs intègrent un zoom, d’autres disposent d’une focale fixe. Dans ce cas, l’image sera toujours à la même proportion.

On estime que l’œil humain correspond à une distance focale de 50 mm. Toute distance inférieure, est plus large que la vision humaine, une photo de paysage par exemple, et tout ce qui est supérieur à 50 mm, est plus agrandi que ce que nous percevons à l’œil nu.

comment choisir son objectif photo


Ouvrons nos diaphragmes

C’est dans l’objectif photo que nous trouvons le diaphragme capable d’augmenter ou de diminuer la lumière qui entre dans l’appareil. Je vous résume ici en quelques mots comment cela fonctionne, mais si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire mon article sur l’ouverture du diaphragme.

En gros, il s’agit de lamelles disposées en cercle pouvant s’agrandir ou se rétrécir. Les valeurs d’ouverture sont représentées par un chiffre f/X :

  • f/1 à f/2.8 : grande ouverture, donc beaucoup de lumière ;
  • f/4 à f/8 : ouverture moyenne, assez de lumière ;
  • f/11 à f/22 : petite ouverture, peu de lumière ;
  • f/32 : très petite ouverture, très peu de lumière.


Quels sont les différents types d’objectif photo ?


L’œil du poisson

L’objectif le plus large que vous puissiez trouver se nomme le fisheye. Celui-ci est presque plat et dispose d’une distance focale fixe très courte. Il permet de prendre de très larges plans, jusqu’à 180° ! Sa forme implique une légère distorsion des lignes droites, à l’exception des lignes centrales. C’est un objectif incroyable d’un point de vue technique, mais les possibilités qu’il offre sont assez limitées.


Le grand angle

Celui-ci dispose d’une distance focale inférieure à 50 mm. On parle de grand angle quand la distance focale est de 28 mm, ou moins. Il est idéal pour les photos de paysage ou les plans très larges. À titre personnel, j’utilise un objectif grand angle quand, lors de mariages, je dois faire une photo de groupe. Ainsi, je suis sûr d’avoir toute la famille sur la photo.


Le standard

C’est tout simplement un objectif photo dont la longueur focale est d’environ 50 mm, ce qui, comme nous l’avons vu, correspond à la vision humaine. On classe dans la catégorie objectif photo standard, les objectifs dont la focale est située entre 35 et 85 mm. Ce type d’objectif est assez limité et ne permet que de cadrer à peu près ce que voit votre œil. Les appareils photo à objectif fixe, par opposition aux objectifs interchangeables, possèdent généralement ce type de focale.


Le téléobjectif

Voici un objectif qui permet de faire de gros plans intéressants. La focale d’un téléobjectif est généralement située entre 100 et 300 mm. Ce type d’objectif photo est très apprécié, aussi bien par les professionnels que par les amateurs, car il permet de prendre des clichés précis à bonne distance de son sujet. Attention cependant si vous souhaitez photographier à plus de 150 mm, mieux vaut disposer d’un trépied.


Le macro

Cet objectif photo, d’une focale supérieure à 300 mm, est idéal pour les amoureux de la nature. En effet, l’objectif macro permet, comme son nom l’indique, de prendre en photo de minuscules sujets : fleurs, insectes, oiseaux perchés très haut, etc. C’est aussi l’objectif chouchou des paparazzis et de certains photographes de portraits.


L’objectif à bascule et à décentrement

À moins que vous ne soyez photographe d’architecture, vous n’aurez pas l’utilité d’un objectif à décentrement, c’est donc uniquement pour votre culture générale que je le cite. Il permet de prendre en photo des gratte-ciels, et autres monuments immenses, sans aucune distorsion.

objectif photo architecture


Quelles sont les astuces pour choisir l’objectif photo qui convient ?


Posez-vous les bonnes questions

Avant de vous précipiter chez votre photographe, demandez-vous ceci :

  • Qu’ai-je l’intention de prendre en photo ? Vous ne choisirez pas le même objectif selon que vous souhaitez faire des portraits ou du paysage.
  • Ai-je besoin d’un zoom ? Les focales fixes ont souvent une meilleure qualité d’image, mais leur utilisation est plus limitée que les zooms.
  • Quel est mon budget ? Le prix d’un objectif photo varie du simple au quadruple.
  • Sur quel type de boîtier vais-je monter mon objectif ? C’est une question importante et nous allons tout de suite voir pourquoi.


Choisissez le bon objectif pour le bon boîtier

Il existe plusieurs types d’appareil photo :

  • hybride au format micro 4/3, soit un capteur de 22 mm ;
  • reflex au format APS-C, soit un capteur de 27 mm ;
  • reflex au format APS, soit un capteur de 28 mm ;
  • reflex plein format, soit un capteur de 43 mm.

Sachant cela, il faudra penser à appliquer un coefficient multiplicateur à la distance focale de son objectif. Je m’explique : les valeurs de distances focales sont toujours basées sur celles d’un plein format. Donc, si on a un objectif grand angle de 18 mm, la longueur focale entre la lentille et le foyer sera effectivement de 18 mm sur un plein format.

Or, sur un APS et un APS-C, le capteur est plus petit. Il faudra donc multiplier la distance focale par 1.5, donc un objectif de 18 mm correspondra en réalité à un 27 mm.

Pour un micro 4/3, le coefficient multiplicateur est de 2. Donc, un objectif 18 mm correspondra en réalité à un 36 mm.


Parlez le langage de l’objectif photo

Pour savoir quel type d’objectif vous avez en face de vous, regardez sur la bague de celui-ci. Vous y trouverez plein de chiffres, à vous de savoir les décoder. Vous verrez tout d’abord la longueur focale de l’objectif, exprimée en millimètres, puis la capacité d’ouverture du diaphragme.

Par exemple, sur l’un de mes objectifs photo, je vois « 14-150 mm 1 :4-5.6 ». En décodant, cela signifie que j’ai là un zoom polyvalent pouvant aller d’une distance focale de 14 mm jusqu’à 150 mm. Lorsque je suis à 14 mm, mon diaphragme peut ouvrir à f/4 et si je zoome jusqu’à 150 mm, mon diaphragme n’ouvrira plus qu’à f/5.6.

Un autre de mes objectifs indique « 45 mm 1 :1.8 », il s’agit donc d’une focale fixe à 45 mm ouvrant à f/1.8. L’ouverture du diaphragme est ici très large, on dit qu’il s’agit un objectif lumineux.

Maintenant, imaginons que j’ai ces mêmes objectifs, mais que mon boîtier est un hybride micro 4/3. Alors mon premier objectif correspond à un 28-300 mm et mon second à un 90 mm. Ce n’est pas si compliqué, n’est-ce pas ?


Comment choisir le bon objectif au bon moment ?


En balade

Votre truc à vous, c’est la photo de paysage ! Vous rêvez de grands espaces, d’étendus vertes ou d’une mer à perte de vue. Dans ce cas, tournez-vous vers un objectif grand angle. Assurez-vous que la focale se trouve entre 10 et 35 mm afin que l’angle de vue couvre un maximum de surface.

photo paysage objectif grand angle


Une vraie beauté

Finalement, vous préférez faire de la photo de portrait. Vous aimez mettre les gens en valeur et faire ressortir leur beauté naturelle. Je déconseille les focales fixes qui ne permettent pas de se déplacer ou de cadrer correctement son sujet, à moins d’être en studio et d’avoir toujours l’appareil et le sujet à la même distance. Privilégiez un objectif lumineux qui apportera une faible profondeur de champ et fera ressortir votre sujet. Comment ? Allez donc faire un tour sur mon article traitant du triangle d’exposition.


Au royaume du plus petit

Depuis toujours, vous êtes intrigué par les insectes, d’ailleurs, vous avez passé tous vos étés à admirer des fourmilières, une loupe à la main. Alors là, pas d’hésitation à avoir, foncez acquérir un objectif macro d’au moins 300 mm. Ainsi, vous ajouterez une touche artistique à votre passion.


Heu…

Vous ne savez pas quel objectif photo choisir ? Comme moi, vous êtes accro à la photographie et vous mitraillez TOUT ce que vous voyez ! Dans ce cas, dirigez-vous vers un zoom polyvalent ou, encore mieux, procurez-vous plusieurs objectifs. Certes, ce sera plus encombrant, mais au moins vous serez sûr d’avoir le bon matériel sous la main. Par exemple, vous pourrez passer d’un 9-18 mm grand angle à un 14-150 mm. Ainsi, avec seulement deux objectifs, vous couvrez une grande partie de ce qui est possible.


Que savoir d’autre avant l’achat d’un objectif photo ?


Quel budget prévoir ?

Il m’est très difficile de répondre précisément à cette question. En effet, selon les marques et des focales, les prix varient énormément.


Quelle marque prendre ?

Je vous recommande de prendre la même marque que celle de votre boîtier. Un objectif Nikon, sera toujours plus adapté à un boîtier Nikon et un objectif Canon, à un boîtier Canon. Il existe cependant des marques génériques, comme Tamron ou Sigma, qui peuvent s’adapter à tout type de boîtier, et des marques recommandées par les constructeurs, comme Zuiko pour Olympus, par exemple.


En vrac

Quelques autres astuces :

  • demandez à votre photographe si vous pouvez essayer l’objectif avant de l’acheter ;
  • faites un tour sur le web pour récolter des avis d’utilisateurs ;
  • soyez ingénieux : si vous ne pouvez pas vous offrir l’objectif dont vous rêvez, essayer de développer votre créativité en trouvant un angle ou un point de vue d’où vous pourrez quand même prendre vos photos, même avec un autre objectif.


En conclusion

Gardez une chose en tête : l’objectif ne fait pas le photographe… mais il aide quand même ! Assurez-vous de choisir un objectif photo adapté à votre besoin et à votre budget. Vous l’avez trouvé ? Alors lâchez-vous, prenez un maximum de clichés et surtout, faites-vous plaisir !

Cet article vous a plu ? Pensez à le partager sur les réseaux sociaux. Et pour en savoir plus sur la photographie et l’art de maîtriser votre appareil, découvrez mes programmes de formation pour devenir un photographe hors pair !